5 questions à notre Directeur Technique

par | Juil 15, 2014?

Simplifier pour être meilleurs

Pour François Pouilloux, récemment nommé Chief Technology Officer (CTO) d’IT-Development, les méthodes agiles sont incontournables aujourd’hui. Il nous explique pourquoi.

Comment définiriez-vous les méthodes agiles ?

Une complexité minimale pour une efficacité maximale ! Le grand principe de cette approche, c’est la simplification, qui s’exprime au travers du planning, de l’estimation des tâches et de la priorisation. Les livraisons par étapes génèrent une grande flexibilité. Le client et le management ont davantage de visibilité. Nous pouvons prendre en compte plus facilement les nouvelles orientations de nos clients et accueillir de nouveaux projets.

 

Quel est l’impact en interne ?

Une approche agile instaure un véritable esprit d’équipe, entre le management et les développeurs, mais aussi entre nous et nos clients. Elle renforce les échanges, notamment entre la maison mère et les filiales, et incite à davantage de dialogue pour tenir compte à la fois des impératifs de business et des contraintes techniques. Les rôles sont clairement définis, ce qui facilite l’autonomie et la responsabilisation de chacun.

 

Qu’est-ce que ça change pour les clients ?

Appliquer cette méthode nous permet d’être au plus près de l’attente de nos clients. Comment ? En collaborant étroitement avec eux tout au long du projet. Les livraisons intermédiaires les rassurent car ils voient le projet avancer quasiment en temps réel. Ils peuvent aussi identifier très rapidement les adaptations à apporter.

 

Est-ce que ça coûte plus cher ?

Non, bien au contraire. Une méthode agile vise à obtenir le meilleur résultat possible en regard de la capacité de production, du budget et du temps qui ont été définis au départ.

On supprime tout ce qui est superflu pour ne garder que ce qui est réellement utile.

 

Comment ça s’organise ?

Chez IT-Development, nous utilisons la méthode Scrum, une déclinaison claire, structurée et compatible avec des équipes travaillant à distance. Cette méthode définit trois intervenants principaux : le Product Owner, représentant du client, qui définit les fonctions, les priorités et les critères de validation métier ; le Scrum Master, pivot et facilitateur de l’équipe, garant de la bonne application de la méthode et de l’optimisation de la valeur produite ; et l’équipe de développement. Le Product Owner transcrit les besoins en une liste d’items à réaliser, regroupés dans le « Product Backlog ». Il établit un ordre de priorités et affine le besoin uniquement sur les objectifs à court terme. L’équipe planifie une version à trois mois, découpée en itérations (ou « sprints ») de deux semaines. Des réunions périodiques, très cadrées, permettent de planifier, évaluer les actions menées et apporter les améliorations nécessaires.

Bio express

Entré chez IT-Development en novembre 2013 en tant que Chief Technology Officer (CTO), François Pouilloux est chargé d’optimiser l’organisation de la production et d’animer l’équipe de développement. Ingénieur de formation, il dispose de vingt années d’expérience dans la conception et le déploiement de logiciels de pointe. Il a cofondé et dirigé la R&D de la société Ixxo, qui développe des applications professionnelles de web mining.

Share This